Qu'est ce que le thé Pu'Er ?

Le Pu'Er, également dénommé "Pu'Erh", est un grand thé de Chine issu d'une tradition très ancienne. Il est récolté sur des théiers d'une variété particulière dans des jardins naturels des montagnes du Yunnan (Sud Ouest de la Chine). Ces arbres peuvent être très vieux et parfois sauvages. Il existe deux types de thés Pu'Er : les "Sheng Cha" (Pu'er verts ou crus) et les "Shu Cha" (Pu'er fermentés dits aussi Pu'Er rouges ou sombres). Le Pu'Er vert présente la particularité de mûrir avec les années, à la manière d'un vin, selon un processus dit de "post fermentation naturelle". Le Pu'Er rouge se bonifie également avec le temps.

Trois critères conditionnent l'attribution du nom "Thé Pu'Er" (Pu'Erh).

  1. Le thé doit être récolté sur des théiers de variété dites « à grandes feuilles » (Camelia Sinensis var. Assamica notamment). Les théiers sont classés en trois catégories: les "grands arbres" (Da Shu) âgés de 50 ans et plus, les "très vieux arbres" (Gu Shu) dont certains sont âgés de plusieurs centaines d'années et les "arbres des collines" (Qiao mu, Xiao Shu) plus jeunes. Nos Pu'Er sont principalement issus de Da Shu et Gu Shu.
  2. L'aire de production doit être située dans le bassin du Mekong (régions du Xishuangbanna, des 6 Montagnes, de Lincang, de Simao-Pu'Er...).
  3. Les feuilles de thé doivent impérativement être séchées au soleil (et non dans un four) pour produire le Mao Cha.

Pour choisir un Pu'Er, trois éléments sont déterminants :

  1. La montagne (ou le village) d'origine : chaque terroir a son "goût" propre, dû au sol, à l'altitude, à l'exposition, à la situation par rapport au fleuve et aux usages locaux de fabrication.
  2. L'âge des arbres.
  3. L'âge du thé et son évolution qui lui conférent des arômes spécifiques de jeunesse ou de maturation.

Pu'Er est le nom d'une petite ville du Yunnan. Cette ancienne préfecture régionale était autrefois un grand marché au thé. Depuis la dynastie Tang (7ème siècle), c'était aussi le lieu de rassemblement des caravanes qui transportaient le thé à destination du Tibet, sur le Cha Ma Gu Dao (Ancienne route du thé et des chevaux). Aujourd'hui rebaptisée Ning Er, cette petite cité industrieuse s'enorgueillit toujours d'être le berceau du thé Pu'Er auquel elle a donné son nom. Le nom de Pu'Er a été attribué à sa grande voisine Simao, centre d'une importante région de production, dont le marché aux thés est en pleine expansion.

Depuis quelques années, le monde du thé Pu'Er évolue sans cesse. La demande intérieure explose, entrainant une très forte hausse des prix, parfois au détriment de la qualité.
De petites entreprises familiales, valorisant leur savoir faire, se démarquent des grandes fabriques. Elles privilégient les petites récoltes, les productions artisanales, la recherche d'une "touche" personnelle. Nous avons choisi de faire connaître cette démarche et de la soutenir en nous impliquant à leurs côtés pour élaborer ou sélectionner ensemble des thés issus de pratiques traditionnelles.

Nous mesurons la valeur de ces années de partenariat fidèle qui nous garantissent le maintien de prix raisonnables pour des thés de grande qualité !

Accueil